Axe 3 - Agir pour des bâtiments et un habitat sains

 

Dans des situations extrêmes d’habitats très dégradés, l’environnement intérieur peut porter directement atteinte à la santé physique et psychique des occupants.

L’habitat est indispensable à la vie humaine car il assure des fonctions de protection vis-à-vis des aléas climatiques, de préservation de l’intimité et de sécurité pour la famille ou des groupes d’individus.

Toutefois, ces fonctions peuvent être altérées par des situations d’exposition à certains polluants physiques, chimiques ou biologiques, présents dans les espaces clos.
Par ailleurs, dans des situations extrêmes d’habitats très dégradés, l’environnement intérieur peut même porter directement atteinte à la santé physique et psychique des occupants.

Les acteurs concernés sont nombreux : professionnels de la construction, gestionnaires de bâtiments, propriétaires, occupants, usagers…
L’enjeu est double : permettre aux acteurs de gérer les risques sanitaires existants dans leur bâtiment, et favoriser la rénovation et la construction de bâtiments favorables à la santé, tout en tenant compte des inégalités liées à la sensibilité particulière de certains groupes de population aux facteurs environnementaux.