Améliorer la sécurité sanitaire de l’eau distribuée

publié le 6 février 2019 (modifié le 3 mai 2019)


Enjeux :


Les progrès en matière d’hygiène publique ont conduit à ce que les risques sanitaires liés à l’eau soient faibles. Toutefois, garantir en permanence à tous les Normands une eau du robinet de bonne qualité en quantité suffisante reste un enjeu majeur de santé publique.

Cette continuité du service aux abonnés nécessite de poursuivre et conforter l’amélioration de la sécurité de l’alimentation en eau potable.

Le renforcement de la protection physique des installations d’eau potable vis-à-vis des actes de malveillance est primordial, pour éviter des situations de crise ou en limiter leur impact.


L’approche doit également être la plus large et la plus préventive possible en portant sur l’analyse et la maîtrise des risques sanitaires sur l’ensemble du système de production et de distribution d’eau potable.
A ce titre, la démarche prônée par l’OMS sur l’élaboration de plans de gestion de sécurité sanitaire “Water Safety Plan” sera développée dans la région.



Objectif 1 : Renforcer la sécurisation des systèmes d’alimentation en eau potable.

Actions :

  • Renforcer la protection physique des installations AEP contre les actes de malveillance par diffusion du guide national ASTEE, sensibilisation des maîtres d’ouvrage et exploitants, mutualisation des outils et expériences au niveau régional.
  • Poursuivre les études et travaux d’interconnexion ; promouvoir la mise en place de PGSSE (plans de gestion de sécurité sanitaire de l’eau).

Pilotes & acteurs :
PUBLIC(S)  : maîtres d’ouvrage et exploitants
PILOTE  : ARS
PARTENAIRES  : Agences de l’Eau, maîtres d’ouvrage et exploitants, Départements

Objectif 2 : Poursuivre la surveillance de la qualité de l’eau vis-à-vis des polluants émergents prioritaires et améliorer la prévention des pollutions d’origine industrielle.

Actions :

  • Participer aux campagnes nationales notamment sur les micropolluants émergents prioritaires dans les eaux distribuées.
  • Poursuivre l’étude sur la vulnérabilité des captages vis-à-vis des pollutions d’origine industrielle.

Pilotes & acteurs :
PUBLIC(S)  : services de l’État
PILOTES  : ARS / BRGM
PARTENAIRES  : Agences de l’Eau, DREAL